Beaucoup de sites Internet/services utilisent des publicités pour se rémunérer. Parmi eux, on retrouve les réseaux sociaux. Mais au fait, qui a les « pires » publicités ?




Selon une étude, deux plateformes sont loin devant les autres : Facebook avec 45% des voix et YouTube avec 43% des voix. Ce n’est pas une réelle surprise en soi au vu du temps passé sur ces deux plateformes. Par ailleurs, YouTube propose uniquement des publicités vidéos qui doivent généralement être diffusées au moins cinq secondes avant de pouvoir les passer. Sur Facebook, on retrouve surtout des statuts ou du contenu sponsorisé sur son fil d’actualité.

Dans la suite de l’étude, on retrouve Twitter avec 6%, Instagram avec 3%, Snapchat avec 3% et LinkedIn avec 1%. Facebook et YouTube sont donc très, très loin devants.

En attendant, Facebook et YouTube se portent bien si l’on s’en tient aux résultats financiers de chacun. Le réseau social qui compte 1,86 milliard d’utilisateurs ne cesse d’annoncer des gains en hausse chaque trimestre. Du côté de YouTube, les chiffres sont bons aussi sachant qu’ils sont regroupés avec Alphabet, la holding de Google qui détient YouTube. Les derniers résultats financiers d’Alphabet ont été publiés il y a quelques jours seulement. Ceux de Facebook seront publiés ce mercredi.

Sources : Business Insider via KultureGeek  

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.