Avant de rédiger des mailings percutants, il faut prendre en compte certains éléments capitaux.

Pour rédiger des mailings efficaces : Connaissez votre cible

Il y a des questions de base auxquels il faut être en mesure de répondre :

  • A qui s’adresse mon mailing ?
  • S’agit-il d’un mailing B2B (Business to Business) ou d’un mailing B2C (Business to Customer) ?
  • Que sais-je de mes lecteurs/subscribers/prospects ?
  • Ai-je collecté des informations intéressantes via mes formulaires d’inscription en ligne ?

C’est seulement après avoir répondu à toutes ces questions de base que vous pourrez rédiger un mailing digne de ce nom en prenant en compte ces paramètres décisifs.

Utilisez un ton adapté pour un mailing qui ne rate pas sa cible

Demandez-vous quel est le ton adapté non seulement à votre cible, mais également à l’image de marque de votre société, de votre blog… Il y a à cet égard d’excellents exemples de marques qui ont une réelle identité linguistique. Si l’on s’intéresse par exemple au discours adopté par Lancôme on comprend très vite que ces derniers ont un positionnement haut de gamme. Si par contre on s’attarde sur le ton employé par Ben & Jerry, on est tout de suite transporté dans un univers bien moins formel et beaucoup plus joueur. Il s’agit de représenter son identité en quelques mots. En ce sens, rédiger un mailing « catchy » ne signifie pas être connivant mais plutôt être en phase avec l’image que l’on veut donner de soi.

Un mailing percutant n’est pas un argumentaire de vente

Un mailing n’est pas destiné à créer des ventes immédiates et chiffrables, mais plutôt à créer une atmosphère propice au ventes futures. Encore une fois, il s’agit que le lecteur comprenne en quelques lignes quelle est l’essence de votre société. Si cette dernière ne lui correspond pas, alors il est peut-être mieux pour tout le monde que ce prospect, condamné à être déçu par ce que vous avez à lui offrir, ne devienne pas un client de votre société. En ce sens, il est vivement déconseillé de pousser à l’achat dans un mailing. En 2015, les prospects ne sont pas dupes et reçoivent dans leur boîte mail des centaines de mails commerciaux.

Différenciez-vous en lui offrant quelque chose d’unique aux airs désintéressés.

Source : Ecrire pour le web

Laisser un commentaire