Oracle publie une étude sur le marketing multicanal. Objectif : connaître les priorités des professionnels du marketing pour acquérir du trafic et des clients.

L’email domine encore les réseaux sociaux

Facebook et Twitter ont plus de 10 ans. Les emails sont décriés de toute part, beaucoup estiment qu’ils sont passés de mode. Et pourtant : cette année, l’email faisait partie des top priorités des marketeurs, derrière les sites web mais devant les réseaux sociaux, le référencement naturel et le SEA.

 

Par rapport à l’an dernier, l’email a même gagné en popularité – une progression moins nette que les réseaux sociaux, néanmoins. L’email est un canal prioritaire pour 48% des marketeurs (marketing des réseaux sociaux : 42%). La plupart des leviers marketing sont en progression : le retargeting, la télévision, les notifications push web et mobiles… Seules quelques canaux d’acquisition régressent : le référencement payant (à 18%) qui reste néanmoins l’une des priorités des marketeurs. On notera également la forte régression du développement d’applications mobiles, qui passe de 10% à 6%.

L’email : un canal efficace à personnaliser

Oracle estime que la popularité de l’email, qui ne faiblit pas malgré les années, s’explique par l’efficacité de ce canal d’acquisition : géré correctement, il peut être personnalisé plus facilement que d’autres canaux pour offrir aux prospects et aux clients des contenus pertinents. La conversion par l’email semble plus évident que par d’autres. Selon une étude Econsultancy, 22% des entreprises qualifient l’email « d’excellent » en termes de ROI et 44% des entreprises le jugent « bon ». Les chiffres publiés par McKinsey vont dans le même sens : l’email serait 3x plus efficace que les réseaux sociaux et le panier moyen réalisé par les clients qui viennent d’un email serait supérieur de 17%. Mais pour atteindre les performances du New York Times (70% de taux d’ouverture), les marketeurs devront accélérer sur la personnalisation : le New York Times envoit 33 newsletters différentes, alors que Gilt.com génère automatiquement les contenus de ses emails en fonction des achats et de l’historique de navigation de ses clients. Au final, Gilt.com envoie chaque matin 3000 itérations différentes de sa newsletter, afin de maximiser son taux de conversion.

Source : blogdumoderateur 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire...
Saisissez votre nom