See on Scoop.itMarketing web 2.0

À l’heure d’un communication majoritairement visuelle, il demeure important pour les marques de ne pas délaisser le langage écrit, en particulier sur les réseaux sociaux. Grammarly s’est penchée sur le profil LinkedIn de grands acteurs: Facebook termine bon dernier, avec 4,3 fautes pour 100 mots.

See on www.e-marketing.fr