On peut lancer une revue papier et être bien dans son époque digitale. Pour fêter son nouveau numéro, GROOM utilise les ficelles du numérique pour revisiter à sa manière l’histoire de Facebook et Twitter.

Pour le lancement de son deuxième numéro intitulé : “Réseaux sociaux : addiction, révolutions, chatons“, le magazine GROOM et l’agence M&C SAATCHI.ONE ont imaginé un dispositif pour mettre en lumière ce nouvel opus et booster leur communauté digitale, qui compte pour l’instant 53 abonnés Twitter et 2 350 fans sur Facebook. L’idée ? Jeter un coup d’œil dans le rétro et revenir avec pas moins de 150 illustrations sur les balbutiements du bébé de Mark Zuckerberg et de l’oiseau bleu. Consultés quotidiennement et comptant des millions d’utilisateurs, il est toujours bon de se rappeler comment tout a commencé pour ces deux réseaux sociaux.

A travers une expérience de lecture créative 100% smartphone animées par des illustrations pince-sans-rire , il suffit de vous rendre sur les comptes sociaux de GROOM pour commencer la lecture. Un moyen efficace de draguer un public plus jeune et de faire découvrir la ligne éditoriale du média, qui brosse le portrait de l’actualité et de notre société en bande dessinée. Une campagne qui démontre également toute la force du numérique pour mettre en valeur le papier et souligne, une fois de plus, que l’un et l’autre cohabitent parfaitement.

Comment tout a commencé : Facebook

Twitter 

 Source : influencia 

Laisser un commentaire