Le marché mondial de la maison connectée atteindra 3,2 milliards d’euros en 2015. Les objets dédiés à la gestion de l’énergie ou de la sécurité sont en train de se démocratiser.

Le nombre d’objetx connectés, hors PC, tablettes et smartphones, pourrait générer 300 milliards de dollars dans le monde en 2020, selon Gartner. Et si les montres connectés et les appareils dédiés aux sportifs ont amorcé la croissance du secteur, l’un des créneaux qui pourrait prendre le plus d’ampleur est celui de la domotique. Le marché de la maison connectée a pesé 13,4 milliards d’euros en 2014 dans le monde, en hausse de 2%, selon Gfk. Parmi les cinq catégories (confort, éclairage, énergie, sécurité et électronique de loisirs), c’est celle de l’électronique de loisirs qui rafle la mise avec 2,8 milliards d’euros : elle englobe notamment les drones mais aussi les équipements audio ou photo avec des fonctions connectés. Mais le marché de la domotique est aussi en passe de se démocratiser dans ses segments encore peu explorés, comme l’énergie ou la sécurité.

Gfk prévoit que les ventes de produits connectés pour la maison atteindront 3,2 milliards d’euros dans le monde en 2015. De son côté, le marché français de la domotique était estimé à 150 millions d’euros fin 2014 par l’analyste.

Selon Xerfi, si les ventes d’appareils dédiés aux sportifs et traqueurs d’activité pourraient bien stagner ou même diminuer, la domotique a le vent en poupe. Les box domotiques offrant divers services devraient dominer le marché de la maison connectée en 2015, suivis par les objets intelligents pour la gestion de l’énergie, en forte croissance, puis par ceux dédiés à la sécurité et enfin de ceux dédiés à l’éclairage.

Izy, la télécommande de courses de Chronodrive

Chronodrive a développé un système permettant de faire ses courses en ligne rapidement depuis une télécommande ronde baptisée Izy et fabriquée par l’américain Hiku. L’acheteur dicte sa liste de courses à la télécommande qui affine en fonction des préférences du client : s’il ne mentionne pas de marque, Izy lui propose les trois produits les plus pertinents selon son historique d’achat. Il n’a plus qu’à choisir le bon et la quantité désirée avant de finaliser sa commande. Le service coûte 29,90 euros par mois et inclut la télécommande.


Amazon Echo, l’assistant personnel

Lancé en novembre 2014 par Amazon, le haut-parleur Echo se veut un assistant personnel à tout faire pour toute la famille . L’utilisateur l’active en l’appelant, puis peut lui poser diverses questions. Amazon Echo peut ainsi donner la météo, réciter les actualités, servir de réveil, lancer une musique, enregistrer une liste de courses, épeler l’orthographe d’un mot…

Et depuis le mois de mai, Echo s’est doté d’un nouvel atout : le device permet de passer des commandes avec un simple ordre vocal. Echo se sert de l’historique d’achat pour trouver la référence du produit et commande directement après confirmation orale – le dispositif peut bien sûr être protégé par un code.

En captant ce qui se dit dans la maison, Amazon Echo pourrait avoir une présence continue, capter les produits à acheter et devancer les désirs de ses utilisateurs.


Prizm rend les enceintes intelligentes

Prizm analyse les goûts musicaux

Prizm analyse les goûts musicaux

 

La start-up française Prizm a mis au point un device à brancher sur des enceintes ou une chaîne hifi, pour diffuser de la musique de façon extrêmement personnalisée. L’utilisateur crée un profil musical sur l’application via Soundcloud, Deezer ou Spotify. Prizm affine le profil selon des critères extrêmement variés : musique écoutée ou non jusqu’au bout, habitudes et goûts selon les périodes et l’heure de la journée…

Prizm détecte les personnes présentes dans la pièce via leur smartphone ou un objet connecté en bluetooth et s’adapte en fonction. Enfin, le device analyse l’ambiance de la pièce et le contexte : soirée entre amis, dîner romantique…

La start-up a levé plus de 160 000 dollars sur Kickstarter auprès de 1208 contributeurs.


My Plug 2, la prise intelligente d’Orange

My Plug peut être contrôlé à distance

 

My Plug 2 est une prise intelligente qui permet de commander à distance un appareil électrique et d’être alerté en cas de coupure de courant puis de son rétablissement. L’utilisateur peut aussi suivre en temps réel la consommation de l’appareil électrique alimenté par My Plug 2. La prise peut être pilotée par SMS ou bien depuis le site Web ou l’application mobile. Le propriétaire du My Plug 2 peut autoriser jusqu’à 7 personnes supplémentaires à le piloter.

MyPlug 2 fonctionne avec Orange et est vendu avec une carte SIM intégrée et trois ans de SMS. Ensuite, il faudra s’acquitter d’un euro par mois pour continuer de recevoir les alertes. Un détecteur de fumée et un détecteur de fuite d’eau ont depuis été ajoutés dans la gamme.


Mother de Sen.se, la maman qui surveille toute la maison

Fin 2013, Rafi Haladjian, l’auteur du lapin Nabaztag, dévoilait le dernier device né de son imagination : la Mother et ses Motion Cookies, une famille de capteurs intelligents qui s’adaptent à diverses fonctions dans la maison. Un capteur placé dans une poche, calcule l’activité physique, un autre dans la machine expresso surveille le nombre de cafés bus, un motion cookie glissé dans le sac à dos d’un enfant prévient ses parents de son retour à la maison… Parmi les autres applications : surveiller la prise de médicaments, le brossage de dents, les entrées dans la maison, la température, la qualité de sommeil…
Le cabinet de conseil Eridanis, spécialisé dans l’Internet des objets, a pris une participation majoritaire dans Sen.se, société à l’origine de la Mother, en juin. Objectif : accélérer le développement de Sen.se sur les marchés B2C et B2B.


Oliba connecte les doudous

Oliba peut s’adapter à tous les doudous

 

La jeune pousse française Oliba, incubée chez Paris Pionnières et soutenue par Le Lieu du Design, a mis au point un objet connecté destiné à être attaché à tous les doudous des petits. Il se transforme en veilleuse le soir et diffuse des musiques pour aider l’enfant à s’endormir ou des histoires. Surtout, depuis l’application Oliba, les parents peuvent retrouver les doudous perdus : ils reçoivent une alerte quand le doudou s’éloigne à plus de 30 mètres. Oliba est disponible en précommande sur le site de la jeune pousse.


Flower power de Part

Le capteur Flower Power de Parrot, planté dans un pot de fleurs, mesure les besoins de la plante et alerte son propriétaire sur son smartphone. Le capteur mesure quatre paramètres : luminosité, température, engrais, humidité. Sa bibliothèque dispose de fiches sur plus de 7 000 plantes pour s’adapter selon leurs besoins, mais aussi pour apprendre aux propriétaires quelles sont leurs origines et leur donner des conseils pratiques pour en prendre soin. Flower Power dispose de six mois d’autonomie. Une plateforme dédiée aux développeurs leur permet de créer leurs propres applications dédiées.


Netatmo améliore la qualité de l’air

 

Netatmo envoie des alertes quand il faut aérer

La station météo du français Netatmo mesure la qualité de l’air dans la maison (température, humidité, CO2) et donne des conseils pour l’améliorer via son application. L’utilisateur reçoit par exemple des alertes pour aérer lorsque l’air intérieur est vicié.

Netatmo utilise aussi ses mesures météo en extérieur et en temps réel pour conseiller une tenue, un mode de transport adéquat ou des loisirs adaptés.

Les utilisateurs peuvent visualiser les données sous forme de courbes dans l’application pour découvrir les cycles et anticiper les variations.


Smart Body Analyzer, la balance intelligence et multitâches de Withings

 

IMG_2685.JPG
Le français Withings est désormais connu pour ses montres Activité, son outil de mesure du sommeil Aura ou encore son capteur de mouvements pour la maison baptisé Home. Mais historiquement, c’est sa balance intelligente, Wireless Scale, qui a fait son succès. Elle calcule le poids et l’IMC puis, via son application, propose des programmes de coaching personnalisés, avec des objectifs de perte de poids hebdomadaires, des conseils et des rappels.

La nouvelle version, baptisée Smart Body Analyzer, prend aussi le pouls à chaque pesée… Et contrôle même la qualité de l’air intérieur en mesurant le niveau de CO2 et la température ambiante. Enfin, la balance propose un bulletin météo localisé pour choisir sa tenue et planifier sa journée.


 

Le thermomètre intelligent de Nest

Racheté par Google pour 3,2 milliards de dollars, Nest est avant tout connu pour son thermostat intelligent qui crée des programmes personnalisés selon les préférences de l’utilisateur et les caractéristiques du domicile, baisse automatiquement le chauffage quand il est absent, est contrôlable à distance via une application…

Nest mémorise les habitudes de l’utilisateur dès qu’il règle la température pour mieux s’adapter et envoie des alertes lorsque la température est trop élevée ou trop basse.

 

Source : jdn

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.